debourrement-reveil-vegetatif-vigne

L’Effet Millésime

Millésimes

2023 – Millésime solaire, sain, vins blancs caractéristiques

Léger déficit hydrique, la vigne souffre moins qu’en 2022 et 2020. Quelques averses orageuses d’été ont réhydraté les sols.

Grêle dans la nuit du 11 au 12 juillet.
Jusqu’à 35% de perte (couloir des Narvaux, Genevrières, Poruzot et Sous la Velle).

Bel ensoleillement, pic de chaleur intermittent. L’incidence climatique depuis 2019 se confirme.

La vigne ne souffre pas, débourrement fin mars, la remontée progressive des températures à partir du 20 mai et leur maintien au-delà des normales saisonnières a favorisé une évolution rapide de la floraison.

Vendanges du 1er au 11 septembre, très satisfaisant pour les blancs. Travail de tri pour les rouges.

Vin blanc très typique, arôme de fruit mûr et floral. Agréable, prometteur, gras, certainement le plus caractéristique des 5 dernières années avec 2019. Vin rouge plus hétérogène.

2022 – Sècheresse, chaleur et belle maturité

Hiver sec, manque d’eau début du printemps qui a été sec jusque fin juin.
80 mm d’eau en juillet sauvent la récolte.

Gel début avril avec peu de dégâts.

Printemps/été chaud et ensoleillé vendanges comprises.
Températures moyennes supérieures aux normales de saison.

1ères fleurs 16 mai, croissance végétative accélérée. Maturité bloquée par les chaleurs estivales repoussant légèrement la date des vendanges.

Vendanges du 25 août au 6 septembre. Belle récolte, vendange saine et une belle maturité.

Vin blanc floral, agréable et puissant à la fois, profond avec une belle minéralité.
Belle persistance pour les vins rouges, agréables désaltérants.

2021 – Humidité, grand gel, vins de garde

Année très humide, hiver, printemps, été.

Gros gel de printemps, températures allant jusqu’à -6° : 1ère gelée le lundi de Pâques et les 3 jours suivant : 6, 7 et 8 avril avec de la neige et du vent. 80% de perte à la récolte.

Chaleur en juin pour la floraison, vendanges assez fraîches.

Débourrement précoce en février/mars qui gèlera en avril.
Croissance végétative ralentie, floraison hétérogène en juin.

Vendanges du 19 au 27 septembre.
Comme en 1921, seulement 20% d’une récolte normale.

Vin blanc avec une belle tension, minérale et de belle garde. Déjà agréable à boire en 2023.

Vin rouge assez léger où long retrouve les arômes fruités du Pinot noir. Belle fraicheur et désaltérant. Agréable et va bien s’affiner avec l’âge.

2020 – Chaleur, vins opulents, fruits mûrs

Hiver doux, déficit hydrique, précipitations fin d’hiver.

Pas de gel, ni de grêle.

Année très chaude, peu de maladie au vignoble.

1ères fleurs 6 mai, bourgeons fin mars.

Vendanges du 21 au 30 août. (Année COVID)
Belle récolte vendangée le matin (6h45-14h) à cause des très fortes chaleurs.

Vin blanc de belle maturité, opulent, bel équilibre, fruit blanc mûr, agréable. Vin de garde.
Vin rouge opulent, puissant, couleur profonde, le Pinot est marqué par un climat excessivement chaud.

2019 – Millésime classique

Pluviométrie normale.

Pas de gel, ni de grêle.

Saison très agréable, chaleur en août.

La vigne n’est pas en souffrance. Belle floraison. (bonnes conditions : rapidement, sans vent, sans pluie, sans froid)

Vendanges du 7 au 16 septembre.
Récolte très correcte, belle maturité, belle acidité.

Vin blanc très équilibré, belle minéralité arôme sur note de fruit sec. Sous-bois typique des beaux Meursault.
Vin Rouge profond, belle couleur, fruité et note de sous-bois.

Domaine Michelot

Etes-vous né avant le 18/06/2006 ?

Pour visiter le site www.domaine-michelot.com,
vous devez avoir l'âge légal d'achat dans votre pays de résidence.